Nature et Patrimoine de Moissat

Les bistrots et cabarets de Moissat

 

 

 

 

Sur la vue ci dessus la localisation  des débits de boissons recensés à Moissat bas au début du XXiéme siecle

 

 

BISTROTS DE MOISSAT-BAS AU DEBUT DU XXème SIECLE

D'après mon oncle Antoine il y avait à Moissat-Bas 7 bistrots mais pas forcément en

même temps. Je n'en retrouve que 6 pour le moment.

1- Chez GARDETTE actuellement. C'était la famille SOLON. Le dernier couple était composé de Vincent SOLON (27 10 1860 -15 9 1923) et Alphonsine FOREST, née en 1867 à Vertaizon. Vincent était aussi charron. Ils n'eurent pas de descendance. Le café passe ensuite à la famille GARDETTE, aux grands parents de Serge.

Dans l'ascendance SOLON on trouve Antoine SOLON (16 5 1830 à Vertaizon- 26 5 1893), également charron et aubergiste, marié le 6 6 1859 avec Rose COUTAREL (12 2 1834-16 5 1881).

 

2- Chez actuellement M. C. membre de notre association. Ce bâtiment, inhabité quand j'étais enfant, appartenait à Estelle BEGON (Soeur d'Antonin Begon que tu as peut-être connu , native de M Bas et qui vivait à Nice. J'avoue ne pas connaître qui était bistrotier, ni à quelle époque.

`

3- Dans les années 50 cette maison était habitée par un couple de Belges réfugiés de la guerre de 1914, dont le père s'appelait Théophile HOORNE. Le fils, Jules, était courtier en produits agricoles (ails surtout), sonneur de cloches émérite et aussi "gourle" notoire.

Le bistrotier s'appelait Jean MATHERON, né le 17 6 1868 à Chauriat, marié le 5 11 1892 avec une moissadaire, Marie BOST née le 2 6 1869. Je les trouve au recensement de 1901, mais pas à celui de 1911.

 

4-Là aussi je sais que c'était un café, mais quand et tenu par qui?

 

5- On les appelle "les vieilles maisons". Elles appartiennent à ma soeur et sont utilisées par mon frère.

La patronne était Amélie COUTAREL, qui était aussi épicière (29 6 1889 - 22 1 1968). Elle se marie 3 fois - le 19 1 1906 avec Pierre HUGUET qui meurt le 3 5 1907; - le 28 8 1908 avec Joseph EMIR qui meurt au Champ d'honneur le 10 11 1914; -le 27 3 1920 avec Marcel REIGNAT. On la trouve au recensement de 1911, mais pas à celui de 1926.

 

6- Chez Mr L. actuellement. Ce bistrot était tenu par deux époux qui s'appelaient tous les deux COURTY: Annet COURTY (5 3 1820 à Thiers - 2 1 1894 à M), coutelier à son mariage le 1 7 1856 avec une moissadaire, Marie COURTY (21 9 1831 - 1 5 1904), et devient aubergiste ensuite. Ce bâtiment fut vendu en 1912 aux enchères, par la fille de ce couple, Jeanne COURTY, qui était mariée à Mezel, à mon grand-père. A la mort de celui-ci ce bâtiment échut à son fils Antoine (mon oncle). A la mort d'Antoine en 1978, c'est sa nièce Marie JAFFEUX (belle mère de J. D.) qui l'a au partage. Elle le revend ensuite à Mr L.

 

COMPLEMENT: au recensement de 1911 on trouve Antoine DEBILLER aubergiste à M Bas. Il est né le 2 3 1857 à M et marié avec Maria BOREL née en 1868 à Mirfleurs qui est épicière. A l'heure actuelle je ne sais pas dans quel local. Est-ce au n°2 ou 4 ou ailleurs?

 

 

BISTROTS DE MOISSAT-HAUT

 

-Joseph DEPLAT (7 7 1877 - 27 3 1952) se marie le 19 6 1903 avec Anna CHALARD née vers 1883. On l'appelait "Cailletou" ; A la fin de sa vie il était buraliste en face du café qu'on voit sur les vieilles cartes postales.

Son père Antoine DEPLAT ( 22 4 1838 à Ravel - 30 5 1914 à M) est aussi aubergiste et receveur buraliste. Il se marie le 4 12 1867 avec Anne CAILLET (13 2 1844 - 13 3 1920). Ce patronyme donne à son enfant, par la verve des moissadaires, le diminutif "Cailletou" qu'il gardera toute sa vie.

 

-Jean MADEORE (3 3 1871 à Bort - 11 9 1912) se marie le 13 7 1896 avec Jeanne DEPLAT (23 2 1875 - 6 5 1954) qui est épicière. On les trouve dans les recensements de 1901 et de 1911. Je ne sais pas où ils sont installés à M Haut.

 

-Jean BEAUDONNAT né en 1876 à Vernine, marié avec FAY Louise est aubergiste à M Haut au recensement de 1911. Où ?

 

-Jean ROMEUF (5 6 1850 -2 5 1905) se marie le 26 9 1871 avec Marie BELIME (14 10 1849 - 22 1 1914) est aubergiste, boulanger, fournier à M Haut aux recensements de 1886 et de 1901. Mais où?

 

-Jean REIGNAT né le 19 5 1849 marié le 20 2 1879 avec Marie NUGEYRE, originaire de Seychalles, est aubergiste à M Haut aux recensements de 1886 et de 1901. Où?

 

-Hippolyte ou Paul DELAIRE (25 7 1848 - 2 2 1917), époux de Françoise MEGEMONT, originaire de Rochefort-Montagne, est aubergiste et cantonnier à M Haut aux recensements de 1886, 1901 et 1911. Où?

 

                                                                                                         Maurice Jaffeux

 

 

 

   Dura Lex Sed Lex     extrait des recherches de Raymond Denis

 

https://static.blog4ever.com/2012/04/684915/artfichier_684915_765543_201204143157261.jpg

 

 



09/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres