Nature et Patrimoine de Moissat

La dixième

Maintenance, la 10ème

Les années se suivent et se ressemblent : au départ de cette maintenance, nous étions à nouveau 5 et, comme l’an dernier, les deux dates proposées (7 et 11/06) pour l’appel aux bénévoles de l’association n’avaient pas eu de succès. Décevant évidemment mais l’intervention habituelle a pu se réaliser, c’est bien sûr l’essentiel même si le problème reste entier. A l’avenir, le nouveau Groupe de Gestion Collégiale mis en place récemment à Nature et Patrimoine devra prendre en compte cette situation pour assurer la continuité de la maintenance ou alors déclarer forfait.

La sortie du nouveau topoguide « Dore et Allier » étant depuis plus d’un an toujours en instance, les responsables (MDT, RELF) demandèrent que le balisage soit effectué sur l’ensemble du circuit initial sachant qu’ensuite, il subira deux modifications importantes.

Après ces préambules, passons à la réalisation sur le terrain. Dès 9H00, le groupe démarrait avec François-Alain, remplaçant Gilles, et Michel au pinceau, les dames étant chargées du débroussaillage/nettoyages divers au niveau de la végétation, Malou et Yvette, à la place d’Evelyne, au sécateur et Martine au coupe-coupe. Le soleil est également de la partie mais sans excès côté température ce qui nous changea de la canicule en 2021, elle attendit quelques jours pour se manifester.

 

B3.jpg

 

( Photos de François-Alain )

Malgré la sécheresse, il y a eu beaucoup à couper, tailler parfois dans des conditions difficiles !! 

 

B2.jpg

 

 

 

Pour la peinture, le besoin s’avère variable suivant les situations plus ou moins exposées au soleil. Après la longue ligne droite venant de Goëlle en direction de Ravel, le poteau « tourne à droite » n’est plus en place et nous le découvrons dans le fossé plein d’eau ce qui nécessitera de revenir pour le récupérer et le repositionner. A signaler, c’est la 3ème fois que cet incident se produit ici (volontairement ?).

 

B1.jpg

 

Ensuite, travail de routine sur la partie Ravel, Le Genestoux, Glaine et Chamoirat. Il est alors temps de penser au casse-croûte pris dans la descente après Montaigut en profitant d’un superbe panorama sur l’ouest. Dans les vignes avant Reignat, nous constatons quelques dégâts dus à l’orage avec grêle, également plus loin sur du maïs et une culture de pois à Ardennes. Longue ligne droite en direction d’Espezin où nous trouvons un nouveau problème « poteaux », un bien incliné et difficile à redresser, l’autre couché dans les hautes herbes, voici cinq ans, il avait été remplacé après sa « disparation ». Donc, là aussi, il faudra revenir …

Fin de parcours sans autre surprise jusqu’à Moissat-Haut où la petite troupe arrive à 15H00 pile, contente de revenir au bercail après 16km et divers exercices. Ce fut un bon millésime mais quid du suivant, le débat est ouvert !!!

Pour le groupe : Michel Mingeau



10/07/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres