Nature et Patrimoine de Moissat

Entretien du balisage de La ronde des Clochers

 

La réussite d'une journée, d'un événement dépend le plus souvent, comme pour un cocktail, du bon dosage des ingrédients, en particulier des participants(es) à la rando de maintenance de notre "Ronde des 5 Clochers" dans le cas présent.

En fait, il fallait déjà partir de bon matin et du bon pied mais surtout en se référant à une base chiffrée 3-4-5... Je ne vous laisse pas trop longtemps dans vos cogitations (mais qu'est-il allé inventer?) et vous livre les miennes .

Donc, au départ, nous étions une douzaine et la répartition des rôles fut vite définie: un TRIO, Gilles au pinceau, Michel au sécateur et Moïse à la scie égoïne constituant le groupe des spécialistes (1). Comme toutes les équipes, ils avaient besoin d'encouragements, imaginez-vous les Jaunards sans le public du Michelin? Ils furent apportés par un mâle QUATUOR (Jean-Pierre, Jean-Noël, Maurice et René) même s'ils étaient parfois critiques sur le tracé d'une croix verte ou la taille de la végétation gênante mais surtout par un QUINTETTE de groupies (Dominique, Evelyne, Lucette, Martine et Nathalie) enthousiasmées par nos réalisations artistico-écolos, ce qui leur laissait quand même le temps de papoter entre copines.

  

 

 9 heures, départ. Pinceaux, scies et sécateurs sont prêts

 

 

 

 

 Débroussaillage et peinture

 

 

Surprise, un nouveau type de balisage nous "oblige" à faire une halte

 

Voilà vous avez maintenant compris le principe du 3-4-5 à ne pas confondre avec un profil à la 6-4-2 ou le 4-3-3 au foot-ball ! Rien à voir non plus avec le carré de Dürer cher à Guy ...

Evidemment, il y eut d'autres éléments favorables pour nous faire apprécier cette rando conviviale. Comme l'an dernier, après à peine plus de deux kilométres de mise en jambes, le gîte de Goelle nous offrit une halte gourmande et réchauffante (en particulier excellent millésime pour le vin chaud...). Un grand merci à Valérie et Vincent pour leur accueil, une adresse incontournable, alors rendez-vous l'an prochain.

 

Merci Valérie pour ce bon moment

 

 

Reprise du parcours, il faut habiller le petit, il ne fait pas chaud

 

 

 

Egalement fidélité à notre lieu de pique-nique sur la place de Glaine mais l'intendance laissée pour l'essentiel aux bons soins de Valérie tarda un peu à arriver. Heureusement, certains avaient eu la précaution de conserver nourritures et boissons dans leurs sacs si bien que l'attente fut agréablement meublée par une mise en bouche qui eut raison de la rillette d'oie de Moïse et du Pineau artisanal de Martine avant de passer dans le désordre aux divers cakes salés, marbrés et autres arrosés d'apéritifs et de vins. Tout cela dans une ambiance très animée comme vous pouvez l'imaginer.

 

Glaine. Logistique sans faille, le deuxiéme ravitaillement est en place

 

 

Nettoyage de printemps de la plaque d'Espezin

 

Après ce long entracte festif, la petite troupe reprit tranquillement sa marche direction Montaigut puis Reignat avant la plaine et un salut à Espezin, enfin Moissat-Haut pour la dislocation.

Alors à l'année prochaine pour d'autres aventures?

Michel

 

 

Quelques heures, plus tard la bloucle est bouclée.  

 

 

(1)- Juste une anecdote "piquante" pour prouver le besoin de doigté dans nos interventions. Notre dévoué trésorier voulut donner un coup de main en maniant l'agrafeuse afin de placer une plaque directionnelle sur un poteau. "Mais où est passée l'agrafe?". Elle fut retrouvée fichée dans son pouce!! Eh oui JP il y a un sens pour tenir l'agrafeuse.








 

 



24/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres