Nature et Patrimoine de Moissat

Transcription du document "Devis pour la construction du clocher de Moissat-Haut

DEVIS POUR LA CONSTRUCTION DU CLOCHER DE MOISSAT-HAUT

 

Voici un texte communiqué par Jean pierre Peyron, pour lequel j’ai mis de la ponctuation afin d’améliorer la compréhension. Pour la même raison j’ai mis, autant que faire se peut, l’orthographe actuelle des mots. Ce texte comporte de nombreux termes techniques pas faciles à assimiler pour le profane en la matière que je suis.

Maurice Jaffeux

 

Pour voir le document original clic sur le lien ci joint   Document original

 

                                                            Page 1

1            Nous soussigné Pierre George Croizier architecte de la ville de Billom

2            chargé par Mr le maire et Mr le Curé de la Commune de Moissat

3            de dresser les plan et devis du clocher de leur église, y avons procédé ainsi

4            qu’il suit.

5            Cette nouvelle construction sera adhérante et formera corps avec

6            la nef et les allées latérales de l’église aspect d’occident et correspondant

7            à leurs largeurs respectives à cette exception près que toute

8            l’épaisseur des murs du clocher, aspects de sud et nord, sera prise

9            sur la largeur du prolongement des latéraux, de manière à ce que la

10            partie correspondante à la nef mesurée dans-œuvre lui soit égale

11            en largeur et, dans la disposition des parties de ce nouveau bâtiment,

12            nous avons adopté le même ordre d’architecture que celui qui suit

13            nos plans, et notre direction a été observé dans (tierdernier) de l’édifice

14            principal.

15                        Pour donner à cette entrée plus de grandeur et de dignité,

16            il sera à l’aspect d’orient et sur l’ouverture tracée sur le plan jeté

17            un arceau à plein cintre dont les pieds droits seront élevés à la

18            hauteur de quatre mètres qui, dès le seuil même de la porte, mettra

19            à découvert la nef et le maître autel (le maître autel serait donc à l’entrée actuelle de l’église, bizarre !).

20                        Les fondements du clocher auront deux mètres de largeur, mais

21            leur profondeur, n’ayant été déterminée ni par voie de tranchée

22            ni par le secours de la sonde, ne sera que présumé d’après les

23            informations prises. Sur les lieux nous les supposons de deux mètres

24            et réglant nos évaluations sur les deux proportions nous portons la

25            valeur du mètre cube à 5 francs. Cependant pour ne rien commettre

26            à l’arbitraire lors de la fouille il sera tenu note de leur profondeur

27            exacte pour régler définitivement le nombre de mètres à payer à

28            l’entrepreneur.

29            L’épaisseur des autres murs sera réduite à un mètre un tiers, leur

30            profondeur étant également incertaine, il sera usé du même procédé

31            pour fixer d’une manière invariable le nombre de mètres cubes à

32            payer à l’entrepreneur, aussi à raison de 5 francs prix de notre

33            estimation.

34                        Les fondements montés à plomb jusqu’au niveau des terres

35            subiront une première retraite qui fixera l’épaisseur des murs du

36            clocher à un mètre trente cinq centimètres de hauteur et ces deux

37            murs correspondant aux latéraux à deux tieres de mètre.

38                        Les murs ainsi déduits et bien arasés recevront une première

39            assise de pierre de taille de 32 centimètres de hauteur.

40            C’est sur cette première assise que reposera cette retraite.

41                        Dans cette épaisseur enduite les gros murs s’élèveront jusqu’à

42            la seconde voûte qui doit former l’aire du clocher sans autre

43            réduction que celle que produira le frit (sans doute « fruit », c’est-à-dire la réduction d’épaisseur du mur à mesure qu’il s’élève) ordinaire. La (    ) créera la

44            dernière retraite qui fixera à deux tiers de mètre l’épaisseur des

45            murs du clocher en amont et celle des autres murs à 60

46            centimètres.

47                        L’ébrasement destiné à recevoir les poids de l’horloge partant des

48            fondements jusqu’à l’arrachement de la première voûte sera clos

49            avec « parpai » de treize centimètres d’épaisseur (c’est-à-dire parpaings : pierres de tailles de même hauteur) en observant toutefois

50            d’y pratiquer une porte pour relever les poids lorsqu’ils se détacheront.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                            Page 2

1            Les parements extérieurs des murs du clocher aux aspects d’occident, sud

2            et nord, et la partie formant retour sur une épaisseur partout où il est

3            pratiqué des jours seront revêtus de pierre de taille alternativement pleins

4            en carreaux et boutisses et comme on le voit aux plan à joints refendus

5            de 3 centimètres de hauteur sur 27 mm de profondeur.

6                        Les parements à l’extérieur seront montés en gros moellon piqué

7            d’entour (= environ) 16 à 19 cm de tête qui formeront autant de rangs

8            parallèles. Les joints à l’extérieur seront resuivis avec ciment de brique

9            et chaux vive et ceux de l’intérieur avec mortier de chaux sable et recouvert

10            d’un crépi uni.

11            Le plan exprimant suffisamment ses proportions des autres parties de cette

12            construction, nous croyons pouvoir nous dispenser d’entrer dans d’autres

13            explications. Cependant avant de passer au détail estimatif, nous reproduisons

14            ici l’observation que nous avons faite dans les temps qu’avant toute mise

15            d’une œuvre, il était d’un préalable indispensable de traiter avec le même jurie (jury)

16            pour la commission de son ouvrage qui occupe une partie du lot destiné à cette

17            construction ou d’en provoquer les désistements par une destination pour

18            cause d’utilité publique, mesure qui ne peut manquer d’être accueillie

19            par l’autorité supérieure.

20                                                Détail estimatif

21            Pour faciliter les adjudications partielles qui souvent produisent des résultats

22            plus économiques dans l’intérêt des communes nous ouvrirons trois

23            chapitres de dépenses où seront réparties les différentes fournitures et main

24            d’œuvre qui se rattachent à chaque profession en laissant toutefois à

25            l’entrepreneur qui voudrait se rendre seul et unique adjudicataire

26            la faculté de couvrir les enchères partielles dans ce cas le dernier rabais qui

27            porterait une domination sur l’ensemble du détail obtiendrait la préférence

28                        Le premier chapitre comprendra les travaux en maçonnerie.

29                        Le second ceux en charpente et menuiserie.

30                        Le troisième en ferrure et serrurerie.

 

                                                            Page 3

1                                    Chapitre premier

2                                    Maçonnerie

3            Les travaux de maçonnerie consistent à démolir les ruines de l’ancien clocher

4            et du mur actuel de l’église aspect d’occident qui fait partie de la nouvelle

5            construction. L’entrepreneur en recueillera les matériaux dont le toit et la valeur

6            ont été déduits des fournitures à sa charge (cela pose question : est-ce le clocher d’Espezin ou celui de la chapelle St Jean ? Dans ce dernier cas où se trouvait-il ?).

7                        à ouvrir les portes et fenêtres nécessaires à la communication et à            aller aux

8            divers appartements.

9                        Et enfin à se conformer avec toute la précision qu’exigent les règles de l’art

10            à l’exécution du plan sous les rapports des propositions de la solidité des soins

11            à donner à la taille.

12                                    Evaluations

13            Nous comprendrons dans nos évaluations toutes fournitures telles que chaux,

14            sable, pierre de taille et moellon, frais de transport, main d’œuvre.

15            Les murs des fondements d’après leur profondeur présentent 160

16            mètres cubes évalués à 5 francs l’un, ils donnent une somme de 800

17            francs ci                                                                                      800

18            Les murs réduits à un mètre un tiers d’épaisseur, offrent 603 mètres

19            carrés, qui, calculés à raison de 7 francs 50 centimes, valent

20            4522 francs 50 centimes

21                                                            Report                                                5322  50

22            Ceux réduits à deux tiers de mètre représentent 448 mètres carrés

23            au prix de 6 francs 35 centimes, ce nombre 2844 francs

24            80 centimes. Ci                                                                         2844  80

25            Les autres occupent une surface de 114 mètres carrés estimés, cintres compris, à 2

26            francs 63 centimes donnent 299 francs

27            82 centimes                                                                                      299  82

28                                                Pierre de taille

29                                    extraite des carrières de Ravel ou d’Escolore (renseignement intéressant !)

30            La pierre de taille à garnir les angles et parements des murs, les portes

31            au nombre de 5, les fenêtres et leurs cordons, œil de bœuf et en un mot

32            celles dont la taille est simple et ne présentent aucune saillie est estimée à 6

33            francs 50 centimes le mètre carré le nombre de mètres de porte

34            à 528 et donne la somme de 3432 francs

35                                                                                                            3432  00

36            Celle provenant des mêmes carrières, mais d’un meilleur choix et dont la

37            taille exige plus de soins et de précautions pour former saillie, notamment celle

38            qui sera employée aux corniches, au fronton, à la rosace et sera payée

39            sur le pied de 10 f le mètre carré, leur nombre s’élève 113.

40            Cette dépense rapport à                                                              1130  00

41                                    Pierre de taille lave de Volvic

42            113 mètres courants de Chéneau 13029f 12

43            formant l’entablement des latéraux à 6 f l’un

44                                                                                                              678  00

45            80 mètres courants de chéneau pour recevoir les eaux de la plateforme

46            en observant de donner la pente pour opérer l’écoulement des eaux aux

47            angles rentrant qui forme la jonction des latéraux avec l’avant corps du clocher

48            compte à raison de 4 f 50 ct, attendu que cette

49            chéneau ne doit porter en saillie ni talonné ni filet, qu’elle doit être taillée

50            carrément pour être placée derrière le socle de la balustrade

51                                                                                                            360  00

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                            Page 4

1            43 balustres à 9 f chaque

2                                                                                                                        396  00

3            Une arche de l’escalier qui précède le vestibule de l’église dans les formes et

4            dimensions tracées sur le plan 23 mètres courants à 6 francs            138  00

5                        190 m carrés de dalles pour pavé du patier de

6            l’escalier du vestibule, de l’église, de la chambre de l’horloge, du clocher et des

7            latéraux à 4 f 74 centimes                                                                        960  00

8            cent marches pour monter au clocher à 4 f chaque                                    400  00

9                        6 m carrés de parpins pour clore l’ébrasement ouvert dans

10            l’épaisseur du mur pour recevoir les poids de l’horloge à 7 f 90

11            centimes valent 47 f 40 ct                                                                            15901  72

12            cadran de l’horloge en mabre (marbre ?) de Chauriat estimé              10  00

            ( il y avait donc une carrière de marbre à Chauriat)

13            fourniture et main d’œuvre pour ouvrier les couvertures avec tuiles creuses

                                                                                                                        100  00

14                                    Chapitre 2

15                                    Charpente et menuiserie

16            Les travaux en charpente et menuiserie consistent à construire les toits des faîtes

17            au nombre de 5, les croisées, les châssis des œil-de-bœuf et de la rosace,

18            le tout garni de vitrage.

19            La charpente du clocher formera 4 pentes pour déverser les eaux sur

20            chaque facette, (et) sera construite en bois essence de chêne, excepté les

21            planches et solives qui seront en sapin, les tirants porteront au moins

22            32 cm d’équarrissage, les autres bois seront apportés à cette

23            dimension.

24            Il ne sera employé à la couverture des latéraux qu’une charpente simple

25            en bois de sapin, des planches à employer aux diverses constructions présenteront

26            au moins 22 mm d’épaisseur sur 32 cm

27            de largeur, le tout estimé à la somme de 800 f.                                    800  00

28            Les montants et traverses des 5 portes seront en bois de chêne et les panneaux

29            de sapin, elles sont portées au prix de 80 f                                                  80  00

30            Les croisées et châssis, au nombre de 5, sont évalués à la somme de

31            118 f y compris les vitres et la peinture, ci                                                118  00.

32                                    Chapitre 3

33                                    Ferrures et serrurerie

34            Ce chapitre comprend la ferrure des portes, des croisées, des châssis, la

35            fourniture des crampons nécessaires pour assujettir lesdits et la tablette

36            de la balustrade, et enfin la construction de la rampe des cotés du clocher.

37                        Les croisées fermeront à espagnolette et rouleront sur feutre de 27

38            cm de longueur, les dormants seront fixés avec pattes,

39            tout est évalué à la somme de                                                              40  00.

40            La ferrure des portes consiste en gonds à report et bande à équerre du poids de

41            29 Kg fixés avec vis écrous ? Ils fermeront avec

42            serrure à tour et demi en valeur de 6 f l’une. Nous évaluons cette

43            dépense à la somme de 246 f            .                                                            246  00

44                        Ne pouvant déterminer le nombre fixe de crampons nécessaires à

45            assujettir la tablette de la balustrade puis qu’il dépend de la longueur des

46            pierres qui y sont employées, nous les portons approximativement à la

47            somme de 60 f, y compris la valeur des pattes qui doivent

48            arrêter les châssis, des œil-de-bœuf et de la rosace, ci                          60  00.

49            La rampe de l’escalier aura 87 cm de hauteur le

50            diamètre du perron qui la garnira sera de

51                                                                                                                        346  00

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                            Page 5

1            59 mm. Il suffira pour la solidité d’un seul bord

2            adapté à chaque marche, le vide qu’ils laisseront entre eux ne peut présenter

3            aucun danger puisque dans les cas ordinaires cet escalier n’a de destination que

4            le service de l’horloge et du clocher, et qu’il ne sera fréquenté que par

5            des personnes douées de raison (hum !).

6            Le fer plat qui formera la main courante aura 32 cm

7            de largeur, chaque barreau ainsi que les crampons compris au

8            paragraphe qui précède, seront sertis dans la pierre avec plomb

9            fondu. Nous estimons cette construction à la somme de

10                                                                                                                        946  00.

11                                    Récapitulation des dépenses

12            ouvrage en maçonnerie                                                                    16011  72

13            en charpente et menuiserie                                                                        999  00

14            en ferrure et serrurerie                                                                        946  00

15            somme totale dépenses    

16                                                                                                                    17956  72

17           

18            à ajouter le prix du parpin qui n’a pas été porté

19            hors ligne                                                                                                  47  40

20                                                                        total rectifié                                18004  12

21                                    Qualité des matériaux

22            Les moellons et la pierre de taille à emporter aux dites constructions

23            seront de consistance dure et propre à résister aux impressions de l’air

24            celle de taille surtout sera (bousinée) avec soin et devra être placée

25            suivant son lit de carrière.

26            Le mortier sera construit avec chaux et sable, la proportion de

27            ces mélanges d’un tiers de chaux et deux tiers de sable

28            bien broyé et incorporé à force de bras sans être noyé d’eau.

29            En général chaque entrepreneur s’attachera à ce qui le concerne

30            à faire un bon choix des matières qu’il aura à employer. Les bois

31            surtout seront secs et (marchands) et devront présenter ni gerçures

32            ni aubiers. Les fers parés à la lienne seront ni (pailloux), ni

33            rouverains, et non sujet à la casse.

34            Pour laisser aux premières constructions de

35            maçonnerie le temps de s’assoir et de se consolider le premier

36            jet ne pourra s’élever au dessus de la première voute. Les travaux ne

37            pourront être repris et continués que 6 mois après.

38                                                Condition

39            Le présent devis devant tenir lieu de cahier des charges, nous transcrivons ici

40            les conditions imposées par Mr le maire pour être admis au courant.

41                                                Article 1

42            Nul sera admis à concourir à l’adjudication si avant les trois jours qui

43            précèdent l’époque fixée et annoncée par l’affiche et de publications

44            pour y être procédé, il ne s’est fait inscrire au secrétariat de la mairie et

45            n’a justifié de 2 certificats, l’un de capacité délivré par un architecte,

46            connu, l’autre de moralité délivré par le maire de sa

47            résidence.

48                                                Article 2

49            L’adjudication sera faite à l’extinction des feux et par voie de

50            rabais, et l’adjudication ne sera proclamée qu’après            rupture de 3 bougies

51            successivement allumées et qui seront éteintes sans que pendant cette

52            durée il soit survenu de nouvelle offre.

 

                                                            Page 6

1                                                Article 3

2            Sont mis à la charge de l’adjudicataire les frais d’enregistrement, ceux de timbres,

3            d’affiche, de publication et ceux d’expédition des devis et d’inscription au

4            bureau des hypothèques, si toutefois cette garantie est jugée nécessaire,

5            et enfin les honoraires de l’architecte, à raison de 5 p 100 du prix de l’adjudication

6            d’entrepreneur.            Article 4

7            L’entrepreneur se fournira de tous les matériaux, équipages, échafaudages,

8            pierres et façons d’ouvriers et généralement de tout (ce) dont il aura besoin

9            pour l’entière et parfaite exécution de ses travaux et se conformera à tout

10            ce que prescrit le devis. En cas de mal façon, de négligences à observer

11            les dimensions indiquées par le plan il refera, à ses frais et dépend, tout

12            ce qui sera jugé défectueux et qui ne serait pas exécuté suivant les règles

13            de l’art.

14                                                Article 5

15            Les travaux s’ouvriront au plus tard dans les 3 mois qui suivront

16            l’homologation du procès verbal et adjudication.

17                                                Article 6

18            L’entrepreneur emploiera le nombre d’ouvriers nécessaires pour que dans

19            l’espace de 4 années les travaux soient entièrement terminés.

20                                                Article 7

21            Le prix de l’expédition sera payé en 3 termes égaux et toujours sous

22            les (arbitrations) d’un certificat d’architecte qui devra constater l’état et les

23            progrès de l’entreprise. Ils effectueront en fin d’exercice 1827,1828 et 1829

24            de manière à ce que le prix de l’adjudication soit soldé un an après

25            l’entière exécution et la réception des travaux et néanmoins

26            les 2 premiers payements ne pourront être exigés avant l’entière

27            construction des voutes successives, chacune d’elles représentant par aperçu

28            le tiers des dits travaux.

29                                                Article 8

30            Je demeure convenu que s’il relève quelques contestations, soit sur la qualité

31            et l’emploi des matériaux, soit sur tout autre objet d’intérêt des tribunaux,

32            ne pouvant en connaître, elles seront instruites et jugées administrativement

33            sur le rapport d’experts commis à cet effet par les parties intéressées,

34            qui, en cas de partage, sont autorisées à se choisir un tiers.

35                                                Article 9

36            L’adjudication à intervenir ne sera considérée comme définitive qu’autant

37            qu’elle sera revêtue de l’approbation de Monsieur le préfet.

38                                    Fait et clos à Billom le quinze avril 1826 mil huit cent

39                                    vingt six



03/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres