Nature et Patrimoine de Moissat

Couverture de la fontaine du Mounï

 Origine de la Fontaine

L'origine de la fontaine située dans la rue du même nom est décrite dans un texte des Archives Départementales du Puy de Dôme C2446:

« Les habitants de la paroisse et collecte de Saint Pierre de Moùsat supplient humblement Monsieur l'intendant de la province d'Auvergne de bien vouloir homologuer leur délibération du dimanche 29 septembre 1782 ; disant qu'ils ont souffert d'une disette d'eau inconcevable, au point qu'ils ne savaient où conduire leurs bestiaux pour les abreuver. Quant à l'eau nécessaire pour l'entretien de leur ménage, ils étaient obligés de guetter la nuit pour s'en procurer. Il y a environ un mois qu'ils ont découvert entre deux héritages, dans le lieu du haut Moissat une source qu'on est parvenu à bien connaître qu'en fouillant, et par ce moyen ils ont découvert un bassin qui a sept pieds de profondeur sur douze de longueur. Ils ont fait examiner cette source par le sieur Chapper de Germant, dont l'expérience et la science sont connues non seulement dans la province, mais même dans celles les plus éloignées. Il leur a assuré que c'était une trouvaille précieuse qu'ils avaient faite, qu'elle leur donnerait même dans les grandes sécheresses deux pouces d'eau, soit l'eau nécessaire au village. Que cet ouvrage, au moyen des manœuvres qu'ils sont obligés défaire, n'excéderait pas la somme des 300 livres ; qu'il se chargeait de faire faire cet ouvrage le mois prochain, et avant la fin de l'automne. Le coût des voyages du sieur Chapper, son rapport et autres frais s'élevèrent à 131 livres. Dans le marché, il était convenu qu'en raison des travaux pénibles, il serait donné du vin aux ouvriers et ils recevraient pain, bouillon et fromage, (Les habitants du village ne buvaient que du petit vin ou piquette à cette époque) ».

Cette fontaine a gardé le nom de Chapper en français (en patois : Lô fon chez Chapper) et aussi : Lô fon dô mounï (la fontaine du singe en français) à cause de la sculpture sur la sortie d'eau de la fontaine.

 A l'origine seule la partie droite ( l'abreuvoir ) fut construite. Par la suite vint s'ajouter le partie lavoir et la couverture de l'ouvrage. La couverture de l'ensemble abreuvoir- lavoir a disparu au début des années 1980.

 

 

 

Restauration par Nature et Patrimoine de Moissat

Lors d'une réunion de bureau, nous passons en revue les divers projets proposés par les membres de Nature et Patrimoine. Après avoir fait le bilan de nos compétences, des disponibilité du matériel et du personnel, de l'intérêt patrimonial notre choix s'arrête sur la proposition de remise en état de la fontaine du Mounï tel qu'elle existait auparavant.  Pour cela nous possédons une photo de l'ouvrage qui servira à l'élaboration des plans.

 

 

RV9_lavoir Moissat_haut.JPG

 

 

 

Fin 2017 les plans sont établis et le devis présenté à la Mairie qui outre son accord nous accorde une subvention correspondant au montant du prix des matériaux. La commande du bois est passée auprès de la scierie Auzance à Fayet le château.

 

 

plan complet_redim.jpg

 

 

 

-Janvier 2018: Récupération du bois et stockage pour séchage

 

DSCN1225.JPG

 

DSCN1227.JPG

 

 

 

-Mai 2018: Mi mai 2018 un premier planning des travaux est mis en place. Le temps de séchage étant terminé nous passons à la phase travaux. Pour commencer rabotage et mise aux cotes des diverses pièces de bois après traçage au sol des épures. Ce travail est réalisé par J M Prulhière dans son atelier. Ses compétences en la matière faisant foi, Jean Michel devient de fait le chef de projet. Les autres membres de l'association se réservant le rôle de "petites mains" pas trop encombrantes dans la mesure du possible.

 

4-9 mai.jpg


6-9 mai.jpg

 

10 mai 2018.jpg

 

 

 

 

-16 mai 2018: Pendant que les travaux de préparation des diverses pièces de bois continus à l'atelier de Jean Michel, les travaux de lasurage commencent. Un personnel efficace plus une organisation digne de Mr Taylor lui même font que cette phase est réalisée dans les meilleurs délais.

 2_17 mai lasure.jpg


3_17 mai lasure.jpg

 

4-mai lasure.jpg

 

 

 

- 7 juin 2018: Le matin : Mise en place sur un "lit" de béton des plots en pierre de Volvic. Ces plots recevront les poteaux porteurs des demi fermes.

 

7 juin 2018.jpg

 

Tandis que l'après midi, lasurage des pannes et réalisation des chevilles

 

7 juin lasurage.jpg

 

 

 

 

- 12 juin 2018: Préparation du mur en vue de la mise en place des demi fermes. Comme il nous faut vider les bassins et retirer momentanément les gardons vivants dans le bassin nous en profitons pour procéder à un grand nettoyage et à l'amélioration de l'alimentation par l'adjonction d'une arrivée permettant de maintenir le niveau de l'eau dans la cavité interne à une hauteur telle que celle ci ne ruisselle plus sur la  tête du Mounï, lui épargnant ainsi d'être recouverte de mousse et d'algues. A l'autre extrémité nous mettons en place un systéme de siphon coté "sortie", pour mette fin aux obstructions de l'actuelle évacuation, ce qui généraient des débordements entrainant des dépôts de mousse sur le sol.

 

alim-2.jpg

 

 

 

evac-2.jpg

 

 

 

 

Dans l'après midi préparation du mur, enlèvement des tuiles et creusement des logements ou seront positionnées les demi fermes.

 

 

logement poutre.jpg

 

 

 

-13 juin 2018: Assemblage en atelier des demi fermes qui seront mises en place samedi 16 juin

 

 

Assemblage.jpg

 

 

-16 juin 2018: Mise en place des 1/2 fermes , pannes et chevrons

 

1-mise en place.jpg

 

3.jpg

 

 

1.jpg

 

4.jpg

 

5.jpg
 

 

 

4-fermes.jpg

 

 

-18 juin 2018: Arasement et début de la pose des tuiles

 

1-pose des tuiles.jpg

 

 

-19 juin 2018:  Finition lasure  et réglage fin du débit de l'alimentation. Quitte à mettre en jeu son intégrité physique le régleur (eau à14°c une température ...Mysticienne, mais ne dit on pas tel chien tel maitre!!!!) se jette à l'eau. Depuis le Mounï a retrouvé une respiration plus apaisée et ne trouble plus le silence nocturne du quartier.  

 

peinture.jpg

 


 6.jpg

 

7.jpg 

 

 

 

reglage.jpg

 

 

Les disqueuses, perceuses, truelles et autres scies sont remisées, le chantier est terminé. Demain, mise en eau pour vérifier l'étanchéité des joints refaits la veille.

 

final 5.jpg

 

 

Avant  1982                                                                                               Après 2018

 

avant aprés-r2.jpg

 

 

 

- 20 juin 2018:  Mise en eau et ............ encore  des fuites, affaire à suivre (avant le retour des poissons)

 

Merci à tous les participants ayant mis leur compétences au service de l'association. Spécial remerciement à Jean Michel qui, du plan à la dernière tuile posée en passant par le travail en atelier a été présent (et efficace) lors de toutes les phases du projet. 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 



07/06/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres